Trois nouveaux pasteurs nous sont envoyés

Découvrons les 3 pasteurs qui sont arrivés dans notre paroisse

Trois nouveaux pasteurs nous sont envoyés

A l’annonce de nouvelles terres de mission proposées  à trois de nos prêtres qu’étaient les abbés Pierre-Germain Boutteau, Felice Rossi et Evariste Zougba, le premier de nos réflexes fut la tristesse. Mais l’Esprit Saint nous a de suite réconfortés en nous envoyant trois nouveaux pasteurs en la personne des abbés Emmanuel Canart, Jean Carnelet et Lionel Kimbembé.

L’abbé Emmanuel Canart

Issu d’une famille profondément croyante du Cambrésis, mes années de collège et de lycée à l’Institution Notre-Dame de Grâce de Cambrai me marquent joyeusement. Et c’est à Lourdes avec l’Hospitalité que la Vierge Marie prépare mon cœur pour répondre à l’appel du Seigneur à l’âge de 17 ans.

Rentré à 18 ans au séminaire de Lille, j’y fais la connaissance du père Pierre-Germain Boutteau que je remplace aujourd’hui comme curé de la paroisse Sainte Marie en Pévèle-Scarpe et comme doyen. Au terme des années de séminaire entrecoupées d’études en biologie, je suis ordonné prêtre en 1989. Jamais, je n’ai regretté ce choix, si heureux de servir les jeunes notamment dans le scoutisme et la Pastorale des jeunes ! Envoyé successivement à Douai puis à Maubeuge, c’est en 2005 que je deviens vicaire épiscopal puis vicaire général. Seconder Monseigneur François Garnier a été un réel bonheur et je lui dois en grande partie le prêtre que je suis aujourd’hui.

Je rejoins donc Orchies et sa région que je connais peu … sinon par les premiers bouchons avant d’arriver à Lille, les vues d’hélicoptère pendant le Paris-Roubaix et l’odeur de la chicorée que je vais devoir adopter ! Je vais apprendre parmi vous le ministère de curé et celui de doyen que je n’ai jamais exercés…. Il vous faudra être patient avec moi….

J’aime ce qu’écrit le pape François à un cardinal en 2016 : « Cela nous fait du bien de nous rappeler que l’Église n’est pas une élite de prêtres, de personnes consacrées, d’évêques, mais que nous formons tous le saint peuple fidèle de Dieu…. C’est le saint Peuple de Dieu que, en tant que pasteurs, nous sommes appelés à regarder, protéger, accompagner, soutenir et servir ». Voici résumé en quelques lignes ce que je souhaite vivre avec vous et pour vous. Heureux de devenir l’un des vôtres.

L’abbé Jean Carnelet

Bonjour à chacun,

Depuis le mois  septembre, j’ai rejoint les paroisses Notre de la Paix en Pévèle où je suis curé modérateur et Sainte Marie en Pévèle-Scarpe comme curé solidaire.  Ce territoire m’est peu familier pour le moment. En effet, je suis originaire de Glageon, petit village  dans le sud du diocèse où j’ai grandi. Cadet d’une famille de sept enfants, le  bac en poche, je rentre en propédeutique à Nancy. Après le  séminaire à Lille,  je suis nommé vicaire de la paroisse Sainte Aldegonde en Val de Sambre (Maubeuge) pendant cinq années.

Mes pas me porteront ensuite  au service de la communauté de l’Arche en Anjou (Maine-et-Loire). Ce fut l’occasion de découvrir le monde du handicap en  partageant  le quotidien des personnes accueillies. Apres ce temps riche humainement et spirituellement, je rejoins la paroisse Saint Antoine Saint Serge à Angers  comme vicaire en charge des  jeunes  et des  étudiants.

Je me réjouis de découvrir, depuis quelques semaines,  le territoire de la Pévèle-Scarpe, de partager vos joies, vos espérance et vos attentes. Cette présentation succincte est un appel à prendre le temps de nous connaitre au fil des semaines et des mois à venir.

L’abbé Lionel Kimbembé

Ordonné diacre le 20 juin 2020, puis prêtre le 17 juin 2021, c’est un abbé trentenaire que les paroisses Sainte Marie en Pévèle-Scarpe et Notre Dame de la Paix en Pévèle accueillent en cette fin de l’été.

Natif de Brazzaville en République démocratique du Congo, Lionel est le troisième d’une fratrie de cinq garçons. Il fait remonter sa vocation à son plus jeune âge. Il sera servant d’autel, catéchiste, engagé dans la pastorale des jeunes. Il entre un temps dans la congrégation des pères du Très Saint Sacrement centrée sur la dévotion eucharistique. Se jugeant appelé à devenir prêtre diocésain, il quitte la congrégation.

En 2017, on le retrouve à Strasbourg où il suit ses études théologiques. Il y rencontre Mgr Vincent Dollmann, évêque auxiliaire et supérieur du grand séminaire Sainte-Marie-Majeure. En septembre 2019, il arrive à Cambrai en insertion sur le doyenné. Il y accompagne deux écoles primaires catholiques Sainte-Anne et Saint-Joseph.  Loth Lionel s’est investi dans la catéchèse au collège, le parcours Alpha, les funérailles, l’EAP, la prédication des messes en semaine. Il a entretenu de forts liens avec les servants d’autel et le scoutisme.

Bienveillant, discret, il prend le temps avec les personnes. Sa parole est simple, elle invite au recueillement et à la prière. Ce qui est central pour lui et le rend heureux : Annoncer l’Evangile.

Article publié par Paroisse Ste Marie en Pévèle Scarpe • Publié le Mardi 28 septembre 2021 - 09h39 • 440 visites

keyboard_arrow_up