Sauvons la Toussaint

la couleur joyeuse de la Toussaint finit par disparaitre sous le voile de deuil pourtant réservé au lendemain.

Toussaint Toussaint  Sauvons la Toussaint !

Nous voici déjà bien rentrés et une grande fête religieuse s’annonce déjà : La Toussaint !

La Toussaint (1 Novembre) est une fête joyeuse (couleur liturgique blanche). C'est une solennité, c'est à dire le plus haut degré de célébration liturgique.

Hélas, la confusion règne de plus en plus entre cette fête et la commémoration des morts du lendemain (2 novembre).

Cette célébration du souvenir permet le temps de l'intercession et de la prière pour les morts (couleur liturgique violette - comme pour les funérailles). Ce n'est donc pas une fête mais une célébration de statut moindre même si elle est importante.

tombes tombes  Cette confusion est facilitée par le fait que la journée 1 novembre est fériée (généralement) et qu’il est plus facile pour les familles de se déplacer jusqu’au cimetière le jour de la Toussaint… En plus de cette confusion regrettable, le risque est de voir la Toussaint et la communion des saints disparaitre des esprits : « les journaux télévisés présentent systématiquement des stèles et des chrysanthèmes, plutôt que la communion des bienheureux. Jusqu’au jour où, les pratiques familiales et médiatiques achevant leur évolution, aucune des deux fêtes ne sera plus mentionnée » (Site de la conférence des évêques).

Finalement, « Goûter spécifiquement l’une, puis l’autre des deux fêtes s’impose ; les méditer ensemble, c’est vivre l’espérance chrétienne." Site de la conférence des évêques.

C’est dans ce souci que nous ferons la commémoration des morts de notre paroisse, non pas lors de la fête de la Toussaint mais lors de l’eucharistie du 2 novembre ou lors des offices des Vêpres la veille  ou le jour mêmedans les différents clochers.

Sauvons la Toussaint ! Et entendons le pape François nous inviter à la sainteté :

« Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels » Gaudate et Exsultate

 

Article publié par emmanuel canart • Publié le Jeudi 15 septembre 2022 • 645 visites

keyboard_arrow_up