Rentrée dans l'enseignement catholique 2022

Ce mercredi 31 aout, une centaine de directeurs, professeurs et membres des OGEC et de l'APEL ont participé à une eucharistie dans l'église d'Orchies !

IMG_0036 IMG_0036  Les directrices et directeurs des établissements catholiques des deux paroisses (Sainte Marie en Pévèle Scarpe et Notre Dame de la Paix en Pévèle), accompagnés des professeurs et membres de l'Ogec et de l'APEL se sont rendus à l'église d'Orchies pour confier au Seigneur lors d'une eucharistie l'année scolaire qui démarre.

 

 

 

Venus des écoles d'Auchy, Bouvignies, Coutiches, Flines les Râches, Landas, IMG_0049 IMG_0049  Marchiennes , Nomain, Orchies et du groupe scolaire Notre-Dame de la Providence d'Orchies, tous ont eu à coeur de réciter la prière du professeur et  de confier au Seigneur les défunts qui nous ont quittés durant l'année passée, tant du côté des enseignants que des familles.

 

 

Le curé-doyen, l'abbé Emmanuel Canart, a cité lors de son homélie deux passages de la lettre pastorale de Monseigneur François Garnier en 2017 après 3 années de visites pastorales: 

1° l'un concernant les deux significations du mot CATHOLIQUE

- "cela veut dire d'abord " ouvert à tous", vos établissements doivent l'être et particulièrement à ceux à qui on ferme les portes. Les exemples ne manquent pas : les étrangers, les migrants, les parents dont l'enfant est différent. Ces enfants porteurs de handicaps et que la société veut cacher ou ne laisser que si peu de places ont besoin d'être scolarisé, accueilli et aimé !

- cela veut dire aussi " ouvert au Christ" ! Sachant qu'un enfant sur deux fera une partie de sa scolarité dans l'enseignement catholique, peut-être n'entendra-t-il parler du Christ, de religion, de l'Eglise qu'à ce moment là de sa vie. C'est donc à vous que revient cette grâce de montrer par vos actions, votre comportement, osons dire même votre sainteté de vie la joie de Celui qui vous anime. C'est une grande et belle mission que de transmettre aux plus jeunes des valeurs pour donner sens à leur vie: l'amour fraternel, la charité, la prière, l'espérance, l'engagement auprès des plus pauvres, des plus faibles peuvent être des repères pour leur avenir..."

et 

2° l'autre concernant le passage nécessaire des valeurs au "visage"

"J'entends souvent parler de l'attachement de l'enseignement Catholique aux "valeurs de l'Evangile". Notre devoir commun n'est pas d'abord de dessiner des valeurs, aussi belles soient-elles, mais de donner à voir un "Visage", celui du Christ. Nous ne sommes pas d'abord serviteurs de "valeurs" mais serviteurs du Christ. La foi précède la morale. C'est parce que nous sommes aimés que nous nous imposons de ne pas vivre n'importe quoi, n'importe comment, avec n'importe qui. Oh oui, nous nous imposons des valeurs; mais c'est à cause de la rencontre du "Visage" de Celui que nous aimons". Nos établissements Catholiques d'Enseignement doivent tout fairre pour que ce "Visage" puisse être rencontré, sa Parole entendue et sa Sainteté vécue".

Une belle méditation de Jean-Maurice, professeur et diacre, a conclu l'eucharistie et  c'est au restaurant d'instution Notre-Dame de la Providence que la matinée s'est achevée

IMG_0052 IMG_0052  

 

Article publié par emmanuel canart • Publié le Jeudi 01 septembre 2022 • 642 visites

keyboard_arrow_up