Un été bien rempli pour les Jeunes !

Les jeunes de notre paroisse ont vécu un été bien riches : camps, pèlerinages, JMJ ... Voici les premiers témoignages !

Gaston Gaston  J'ai eu la chance, cette année encore, de me rendre à Lourdes avec le groupe des servants d'autel. Quel beau et riche pèlerinage nous avons vécus ! Nous avons pu, comme Bernadette, vivre les 3 signes de Lourdes : le geste de l'eau (les piscines), le geste de la lumière (la chapelle de lumière) et la roche (le passage à la grotte). Ce fut une joie profonde de servir au sein du sanctuaire que ce soit à la basilique Saint Pie X lors de la messe d'onction des malades ou à la grotte. Cette semaine m'a non seulement permis de retrouver des amis rencontrés lors de précédents pèlerinages mais aussi de faire de nouvelles et merveilleuses rencontres. Cette semaine est encore une fois passée trop vite pour moi, il va falloir être patient jusqu'à l'année prochaine ! Gaston B, 16 ans.

 

 

Medhi Medhi  Je m’appelle Mehdi, j’ai 18 ans. Ce fut pour ma part mon premier pèlerinage. Beaucoup de choses m’ont marqué pendant ces journées notamment l’accueil qui nous a été réservé que ce soit en Espagne puisque j’ai fait la route tapas et service, ou encore au Portugal notamment dans les familles. Ils nous ont accueillis comme des rois (avec des repas gargantuesques). Un des moments les plus marquants (car il y en a eu plusieurs), c’est les processions au flambeau le soir, en effet voir tout le monde prier ensemble et être uni, c’est vraiment enrichissant pour notre foi.

En un mot je dirais : RENCONTRE. Non seulement des rencontres amicales avec les autres camarades, mais aussi des rencontres culturelles avec la découverte de la culture portugaise, de découvrir comment eux vivent leur foi puisqu’ils sont un pays extrêmement Catholique, puis enfin la rencontre religieuse qui nous renforce dans la foi à travers les célébrations, les temps d’adorations, la rencontre avec le pape…

Une parole du pape ? « ¡ No tengan miedo ! » qui signifie N’ayez pas peur, et il a raison il ne faut pas avoir peur de vivre notre foi et il ne faut pas avoir peur car nous ne sommes pas seuls nous sommes des millions de jeunes croyants et les jmj l’ont démontré. Voilà ce que je dirais aux autres jeunes. Medhi, 18 ans et son ami le pape !

 

Quentin Quentin  Ce pèlerinage au JMJ de Lisbonne à été mon plus gros pèlerinage dont je n'ai jamais regretté une seule seconde ! Ce magnifique périple de 3 semaine m'a permis de vivre des temps fort inédits, des rencontres incroyables, autant de Chrétiens réunis pour rencontrer Dieu ! Je remercie infiniment notre paroisse qui nous permet de vivre ce genre d'expérience qui nous a gravé à jamais l'esprit. Quentin D (à droite)

 

 

 

 

 

 

Timeo (en bleu) Timeo (en bleu)  Décrire ce qu'on a vécu aux JMJ c'est assez compliqué, car c'est un mélange de beaucoup d'émotions... Je pense que ce fut avant tout des rencontres, avec des personnes du monde entier, entamer des discussions, chanter, danser avec eux... Ces 3 semaines qu'on a passé ont vraiment montré ce qui se passerait si nous nous aimions les uns et les autres : la paix. Vivre en communauté comme nous l'avons fait est inoubliable et c'est une expérience que l'on ne fait pas souvent... Quand j'y repense, et que j'en reparle avec des amis, on me dit souvent que les JMJ étaient "le paradis sur Terre", car là-bas, tout le monde était en paix et était rempli de joie et d'amour ! Tous les problèmes que nous avons eus ne nous ont pas donné l'impression d'être des difficultés... Le sentiment qu'on ressent là-bas, c'est le sentiment d'une vie parfaite ! Timéo (en bleu)

 

Augustin Augustin  Mais quel pèlerinage ! 
Le Seigneur était réellement présent au milieu de nous durant ces 3 semaines ! Même 1 mois après notre retour, je ne perd pas mon bonheur que j'ai trouvé dans les rencontres, dans les temps de prière, dans les tempêtes de la mer... 
Quel bonheur ! Je te rends grâce, Seigneur Jésus, pour tout ce que nous avons vécu. Merci pour chaque personne que j'ai pu croiser qui m'ont montré leur foi. Alléluia ! Augustin

 

 

 

 

Au départ, les JMJ était un évènement que je ne connaissais pas très bien. Le jour J, l'excitation est vite montée à l'idée de découvrir une nouvelle capitale européenne tout en ne savant pas à quoi m'attendre. J'ai eu l'occasion de rencontrer énormément de monde, de différentes nationalités. Ce n'est qu'à mon retour en France que j'ai remarqué qu'à Lisbonne, on pouvait aborder qui on voulait en demandant d'où il venait et en échangeant quelques mots sur nos vies. Nous marchions dans les rues en route vers différents festivals avec un grand sentiment de sécurité et de fraternité malgré nos différences. C'est une expérience dont j'ai du mal à y mettre des mots, les JMJ ne peuvent pas se raconter, elles se vivent ! Je n'oublierai jamais ça de ma vie et j'encourage les gens de mon âge à également venir aux prochaines JMJ de Séoul en 2027 ! Marc-Antoine

IMG_25001001 IMG_25001001  Les jmj ont été pour moi une redécouverte de la foi. Cela a été touchant de rencontrer des personnes, venues de partout, qui avaient le même but que nous. L’accueil des familles durant la 2e semaine était vraiment touchant également. Bien qu'elles ne nous connaissaient pas, elles nous ont accueillis comme si on se connaissait depuis toujours.On a vécu de très beaux moments avec elles en l’espace de quelques jours Pauline

(étape à Lourdes)

 

 

 

 

Depuis que je suis toute petite, j’entendais parler de Lourdes par mon papi et par ma maman qui y va pratiquement chaqueJulia Julia   année. Je savais que ça allait être une belle expérience mais j’ai quand même était très surprise par l’ambiance, toutes les personnes là-bas étaient gentils, on se croirait dans un monde à part. Me mettre au service des malades avec Marthe et Marie, m’a permis de rencontrer de belles personnes, de me faire des amis. J’étais très heureuse d’aider les autres et de les écouter parler de leur vie, de leur peine et de leur famille, c’était un moment fort car ils avaient entièrement confiance en nous et cela a crée beaucoup de liens. Les résidents appelaient lourdes « leur paradis » ce qui rendait l’endroit encore plus sacré, les gens là-bas étaient vraiment très heureux et oublier leur problèmes du quotidien. J’ai était très émue par la procession aux flambeaux. Voir tout ce monde chanter ensemble « Ave Maria » et être en même temps dans un silence respectueux. C’était pour moi le moment du séjour qui m’aura le plus marqué. Aller à lourdes à renforcer ma foi plus que je ne le pensais c’est pourquoi j’ai décidé de faire ma confirmation et je pense vraiment repartir à Lourdes avec le groupe Marthe et Marie l’année prochaine. Je tiens à remercier tous nos accompagnateurs qui ont été formidables. Julia (à gauche et Adèle)

Marc Antoine Marc Antoine  Au départ, les JMJ était un évènement que je ne connaissais pas très bien. Le jour J, l'excitation est vite montée à l'idée de découvrir une nouvelle capitale européenne tout en ne savant pas à quoi m'attendre. J'ai eu l'occasion de rencontrer énormément de monde, de différentes nationalités. Ce n'est qu'à mon retour en France que j'ai remarqué qu'à Lisbonne, on pouvait aborder qui on voulait en demandant d'où il venait et en échangeant quelques mots sur nos vies. Nous marchions dans les rues en route vers différents festivals avec un grand sentiment de sécurité et de fraternité malgré nos différences. C'est une expérience dont j'ai du mal à y mettre des mots, les JMJ ne peuvent pas se raconter, elles se vivent ! Je n'oublierai jamais ça de ma vie et j'encourage les gens de mon âge à également venir aux prochaines JMJ de Séoul en 2027 !

Marc-Antoine (tee shirt gris)

Article publié par emmanuel canart • Publié le Lundi 04 septembre 2023 • 236 visites

keyboard_arrow_up