Dimanche autrement - 29 Septembre 2019 - La place du Seigneur dans nos agendas

La place du Seigneur dans nos agendas

Le 29 septembre 2019, en l’église d’Orchies, les fidèles de la Paroisse Sainte- Marie en Pévèle Scarpe étaient invités à vivre ce dimanche autrement avec en fil rouge : La place du Seigneur dans mon emploi du temps.

Dans un premier temps, les « matinaux » présents ont partagé sur l’évangile du jour relatant le regard porté par un personnage riche sur le pauvre Lazare. Cette parabole met en évidence le renversement des valeurs annoncé dans le Magnificat et les Béatitudes. Elle ne vise pas à stigmatiser le riche. Il est condamné non pour ses richesses mais par son absence de compassion envers Lazare.

Notre société humaine porte son lot d’exclus. Même si nous n’en sommes pas directement responsables, nous sommes néanmoins concernés. A notre niveau et avec l’aide du Seigneur, nous avons à dire les mots ou à faire les gestes qui feront reculer l’injustice et grandir le Royaume de Dieu. Par ailleurs, si l’argent peut rendre aveugle et inconscient du malheur des pauvres, l’évangile insiste sur le lien qu’il nous importe d’établir avec les plus petits que nous. Leur donner une place, c’est donner une place au Seigneur.

En regardant la grande croix dans le chœur de l’église, nous voyons que le Christ ouvre les bras à l’horizontale pour accueillir. Nous ne sommes pas en présence du Crucifié mais du Ressuscité qui s’offre pour notre salut en nous accueillant à bras ouverts. Reste à nous, les humains, de nous laisser accueillir par ces bras de miséricorde. C’est nous qui en limitons l’accès par nos attitudes de non-service du frère, du non-renoncement à soi-même et par conséquent de l’impossibilité d’aimer.

Dans son homélie, Jean Luc Jourdain, diacre, a fait le lien entre l’évangile du jour et nos préoccupations ou occupations échelonnées dans le temps et reprises dans notre agenda. L’agenda est très révélateur de son propriétaire. L’agenda unique de Dieu a été mis au service de la Création. En corollaire de son propos, deux interrogations : Quel est le but de notre agenda et donc de nos engagements ? Quelle est la place que nous  y donnons à Dieu ?

A l’issue de l’Eucharistie, pour bien démarrer l’année, l’abbé Benjamin après avoir prié, a béni nos agendas. Nous livrons ici quelques extraits de la prière de bénédiction :

« Dieu tout puissant, Toi qui est l’origine, le principe et la fin de toute chose, tu nous as donné le temps pour nous permettre d’écrire notre histoire Sainte à travers un passé, un présent et un avenir….. Aide nous à savoir prendre le temps de te rendre grâce dans les moments de joie et de bonheur. Accorde nous ton Esprit Saint : qu’il nous accompagne durant cette année pour notre bonheur et notre sanctification. Qu’il nous aide à discerner les véritables priorités à l’heure où les technologies de notre monde bousculent toujours notre emploi du temps…. Par cette bénédiction de nos agendas, nous te demandons Seigneur, de bénir tous ceux dont les noms y sont notés et tous ceux que nous rencontrerons….»

                                                                                     Roger Roussel

Article publié par Paroisse Ste Marie en Pévèle Scarpe • Publié le Lundi 07 octobre 2019 - 15h58 • 324 visites

keyboard_arrow_up