Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

"Personne n’est de trop !"

« Aller à la rencontre de l’autre » tel était l’objectif de la journée proposée à la douzaine de jeunes collégiens des paroisses Notre Dame de la Paix et Sainte Marie le mardi 9 février dans la Communauté Emmaüs de Raimbeaucourt.

Des collégiens chez les compagnons d'Emmaüs.

 

Après un petit déjeuner timide, les langues se sont vite déliées, les bras et les jambes aussi…

Pas une minute à perdre, dans la bonne humeur, les jeunes ont donné un coup de main aux compagnons : ils se sont faits chiffonniers d’Emmaüs le temps d’une matinée : déplacer les cartons dans la réserve, trier les vêtements, les chaussures, visite des ateliers et du magasin…telles étaient leurs  missions.

En toute simplicité, le repas fut partagé à la communauté.

L’après-midi débuta par un échange sur leur  ressenti : « C’était chouette de travailler ensemble – On a bien rigolé – Impressionnant – Bon accueil – Beaucoup de dons, d’objets anciens – L’activité permet l’échange avec l’autre – Nous sommes étonnés que les gens donnent des vêtements sales, des objets abîmés – Dommage qu’il n’y ait pas eu plus d’échanges avec les compagnons… »

Nous avons ensuite essayé de définir le mot communauté : c’est plus qu’une bande de copains. Ils ne choisissent pas l’autre, pourtant ils vivent ensemble, travaillent ensemble, partagent beaucoup. Rejetés par la société, ils s’y sentent accueillis et sont utiles : chaque compagnon apporte quelque chose à la communauté. Ils doivent juste accepter le règlement : « Travail, Partage, Service » La communauté est un lieu de vie.

Puis, nous avons remarqué des similitudes entre la vie de cette communauté et l’évangile de Saint Luc : «  deux disciples faisant route vers Emmaüs acceptent l’étranger à leur table. Ils partagent ce qui s’est passé quelques jours avant et quand ils reconnaissent Jésus, leur regard change et ils partent de suite annoncer la bonne nouvelle ». Telle la paire de baskets sensées être jetées à la poubelle, que nous trouvons à la communauté et que nous décidons d’acheter car elle nous plaît, certaines personnes peuvent penser qu’on n’a plus besoin d’eux. A nous de changer notre regard et leur prouver le contraire. Comme le disait l’Abbé Pierre : « Personne n’est de trop ». Chacun a sa place dans la société.

Enfin après avoir joué ensemble, un petit temps de prière à l’église permit à chacun d’écrire un merci ou une demande à notre Seigneur.

Mardi gras oblige, la journée s’est terminée par le partage de bonnes crêpes…

 

Merci à Patrice, Corinne, Joseph et les compagnons d’Emmaüs pour leur accueil et pour nous avoir ouvert les portes de la communauté.

Un grand merci à l’Abbé Christian Bauffe pour ses témoignages et sa disponibilité.

 

La communauté d’Emmaüs fête ses 50 ans et ouvre ses portes le vendredi 4 mars à partir de 9h30, n’hésitez pas à y passer.

                                                                                                             

Bénédicte

Article publié par Benjamin Sellier • Publié Lundi 15 fév 2016 • 989 visites

Haut de page