Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Messe de la Cène du Seigneur

le Jeudi 24 mars 2016 à 20h 00

Disposée en arc de cercle devant l’autel dressé au centre de l’église Notre Dame de l’Assomption à Orchies, la nombreuse assemblée a formé corps pour commémorer, en ce Jeudi Saint, le dernier repas de Jésus-Christ avec ses disciples.

 

Le chant « Voici l’alliance nouvelle et éternelle donnée pour vous, et pour la multitude, en rémission de vos péchés. Vous ferez cela, vous ferez cela en mémoire de moi » a donné le ton à la cérémonie présidée par l’abbé Benjamin Sellier, une première depuis sa récente ordination comme il s’est plu à le souligner dans son propos d’accueil.

 

La lecture du Livre de l’Exode relatant l’immolation de l’agneau avant la sortie du peuple hébreu d’Egypte « Ce jour-là sera pour vous un mémorial. Vous en ferez pour le Seigneur une fête de pèlerinage. C’est un décret perpétuel : d’âge en âge vous la fêterez » ainsi que la lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens relatantla Cène «  Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne » ont signifié cette alliance nouvelle et éternelle.

 

L’Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean est venu exprimer l’amour du Christ pour toute l’humanité  par le lavement des pieds de ses disciples « Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous ».

Officiant et diacres ont traduit ce geste en lavant les pieds de membres de l’Equipe d’Animation Paroissiale « EAP » partageant la charge curiale avec les prêtres sur la paroisse Sainte Marie en Pévèle Scarpe accompagnés en cela par un chant interprété par les sœurs Serviteurs de l’Evangile.

Geste renforcé  aussi par le chant « Comme Lui, savoir dresser la table, comme Lui, nouer le tablier, se lever chaque jour et servir par amour, comme Lui ».

Oui, Seigneur,  Toi le Tout-Puissant, humblement tu t’abaisses. Par le don de ta vie, tu désires aujourd’hui reposer en nos cœurs, brûlé de charité, assoiffé d’être aimé, Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

 

A l’issue de la cérémonie, le ciboire contenant les saintes hosties était mené en procession et déposé  dans la petite chapelle pour l’adoration des fidèles tout au long de la nuit accompagnant ainsi le Christ  exposé aux humiliations et cris de haine. Le Tantum ergo Sacramentum Veneremur cernui a marqué l’entrée en adoration.

Roger Roussel

Article publié par Paroisse Ste Marie en Pévèle Scarpe • Publié Vendredi 25 mars 2016 • 919 visites

30
Haut de page