Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

"Embrasés par le Saint Esprit!"

ils étaient 48 confirmands du Doyenné de Pévèle Scarpe présentés à Monseigneur Garnier pour recevoir le sacrement de la confirmation.

"Recevez la force de l’Esprit Saint"

 

En ce samedi du 6 mai, l’église Notre Dame de l’Assomption  à Orchies  accueillait  48 confirmands dont :  21 jeunes, des paroisses de l'Amandinois ( Ste Odile,  St Amand, St Eloi)  et de l'institution Notre Dame des Anges de  St Amand - 18 jeunes, des paroisses  de la Pévèle (Ste Marie en Pévèle -Scarpe , Notre  Dame de la Paix en Pévèle) et 9 adultes,  de l'Amandinois. Ces adultes ont cheminé par le catéchuménat, ont  été baptisés et pour certains ont préparé leur première communion.

Avec le Baptême et l’Eucharistie, le sacrement de la Confirmation constitue l’ensemble des sacrements de l’initiation chrétienne. Ils conduisent à leur pleine stature les fidèles appelés à exercer leur mission dans l’Eglise et dans le monde : annoncer Jésus Christ, célébrer la gloire de Dieu et servir l’homme et le monde. La préparation à la Confirmation doit viser à conduire le chrétien vers une union plus intime au Christ, vers une familiarité plus vive avec l’Esprit Saint, son action, ses dons et ses appels, afin de pouvoir mieux assumer les responsabilités de la vie chrétienne.

En préalable à la cérémonie de confirmation, l’abbé Pierre Germain Boutteau  a salué la présence de Monseigneur François Garnier, Archevêque de Cambrai et du Père Emmanuel Canart, Vicaire général en soulignant que c’était la deuxième fois que le sacrement de confirmation sera donné pour le Doyenné ; la première fois c’était à Lecelles. L’abbé Benjamin Sellier présenta les confirmands avec quelques mots sur leurs parcours.

Après la proclamation de l’Evangile par Jean Luc Jourdain, Diacre, Mgr Garnier a commenté les lettres reçus des confirmands dans lesquelles on retrouve divers engagements (scouts, servants d’autel) mais aussi des difficultés d’exprimer sa foi en milieu scolaire ou universitaire et aussi au sein même des familles. Certaines évoquent un désintérêt pour la vie, des souffrances, la mort. Une lettre parle de la découverte de l’eucharistie. Deux autres, de projet vers la prêtrise. Pour beaucoup, leur foi a été confortée lors de séjours à Lourdes, Lisieux, Taizé avec les moines catholiques et protestants, lors des rencontres à Raismes et Merville. Mgr Garnier a encouragé les confirmands à continuer à se rencontrer et en interrogation : Qu’est-ce que nous allons donner pour vivre le sacrement de confirmation ?

A l’appel de son nom, chacun des confirmands a répondu : « Me voici ! »

A retenir, les signes du sacrement de confirmation : l’imposition des mains, l’onction avec le Saint-Chrême et le geste de paix et les paroles du sacrement : « Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu ». C’est avec une huile parfumée, le Saint Chrême, que Mgr François Garnier et le Père Emmanuel Canart  ont marqué le front de chaque confirmand. Comme cette huile répand une bonne odeur, chacun était appelé, par l’élan et la joie de sa vie, à répandre la bonne odeur du Christ, à être un témoin authentique du Ressuscité, afin que le corps du Christ s’édifie dans la foi au Dieu, Père, Fils et Esprit, et l’amour des hommes et du monde.

A l’issue de l’Eucharistie, Mgr Garnier a béni les confirmés, parrains et marraines, parents et amis. Une composition florale était offerte à l’abbé Pierre Germain Boutteau pour ses 27 ans de prêtrise. La cérémonie s’est clôturée par la photo souvenir.

 

                                                                                              Roger Roussel

 

photos : Yves Degruson et Roger Roussel

Article publié par Benjamin Sellier • Publié Mercredi 17 mai 2017 • 445 visites

Haut de page