Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

A la découverte du visage de Dieu miséricordieux

A la découverte du visage de Dieu miséricordieux

En soirée du vendredi 4 mars à la Maison de l’Evangile à Orchies, en entonnant le chant : « Puisque tu fais miséricorde, puisque nos vies sont devant toi,  puisque tu as versé ton sang pour nous, Seigneur Jésus pardonne-nous », la vingtaine de participants a donné  le ton  à la première réunion ayant pour finalité l’approche de la miséricorde de Dieu.

 

Le terme miséricorde  peut s’entendre en Hébreu par un Dieu père avec les entrailles d’une mère ; un  Dieu qui rejoint les hommes là où ils sont.

En Grec, miséricorde peut vouloir dire un Dieu qui s’incline, qui se met à notre niveau.

En latin, la miséricorde inclut la misère et le cœur. C’est le cœur de Dieu qui se penche sur notre misère.

 

La lecture de textes bibliques  puis la projection d’un DVD sur la parabole du fils prodigue sont venus traduire ces interprétations. Cette parabole traduit le geste de réconciliation de l’homme avec Dieu. Dieu miséricordieux restaure l’homme pécheur. Dans la prière du Notre Père, le Christ nous invite sans cesse à nous convertir. Et c’est à l’Eglise, par ses prêtres, d’assurer cette mission sur le chemin du sacrement de réconciliation qui ne condamne pas l’homme mais l’acte.

 

 

Le vendredi 11 mars, la soirée était consacrée à la visibilité de la miséricorde de Dieu au travers d’actes concrets. Une vidéo présentant une agression routière est venue illustrer la parabole du bon Samaritain relevant et soignant le voyageur agressé et laissé pour mort sur le bord de la route.

 

A l’interrogation de Jésus quant au passant qui s’était montré proche de l’homme tombé aux mains des brigands, il lui est répondu que c’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui. Miséricorde de Dieu exprimée dans l’action de Mère Teresa à Calcutta en référence à l’évangile de l’apôtre Matthieu délivrant le message d’amour du prochain décliné par Jésus : « J’avais faim, et vous m’avez donné à manger - J’avais soif, et vous m’avez donné à boire- J’étais un étranger, et vous m’avez accueilli - J’étais nu, et vous m’avez habillé - J’étais malade, et vous m’avez visité - J’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !  Amen, je vous le dis : chaque fois que vous  l’avez pas fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous  l’avez pas fait »

 

Le chant « Où sont amour et charité Dieu lui-même est présent car l’amour est de Dieu, car Dieu est Amour » et la prière « Aide-moi Seigneur, pour que mon cœur soit miséricordieux, afin que je ressente toutes les souffrances de mon prochain » ont donné une touche finale à ces deux rencontres propices à des questionnements et échanges sur la miséricorde de Dieu.

 

Un grand merci à toutes celles et ceux qui les ont préparées. Merci aussi pour le partage du bol de soupe.

Roger Roussel

Article publié par Paroisse Ste Marie en Pévèle Scarpe • Publié Vendredi 18 mars 2016 • 787 visites

Haut de page